Inicio / OPINION / Communication gouvernementale efficace

Communication gouvernementale efficace

Le Forum appelle les responsables gouvernementaux à œuvrer dans une approche stratégique unifiée et transparente à l’égard du public

Cheikh Soltane Ben Ahmed Al Kassimi
Cheikh Soltane Ben Ahmed Al Kassimi, président du Centre Charjah de Communication

Le Forum sur la Communication Gouvernementale de Charjah sera érigé à partir de sa prochaine édition, en 2014, en le « Forum International sur la Communication Gouvernementale » en vue de devenir un instrument susceptible de contribuer au changement des terminologies de la communication gouvernementale admises internationalement, de communication et de rapprochement entre les peuples et les gouvernements.

Il s’agit de l’une des recommandations adoptées par les participants au 2e Forum sur la Communication Gouvernementale (Charjah : 24-25 février 2013), présentées, jeudi durant une conférence de presse, par Cheikh Soltane Ben Ahmed Al Kassimi, président du Centre Charjah de Communication.

Le Forum recommande une communication multiple à travers l’écho qui pourrait se produire à la suite de la diffusion de messages gouvernementaux (ou officiels) et la réaction du public-cible à leur égard que se soit positive ou négative en vue d’instaurer une « nouvelle terminologie de la communication gouvernementale ». De ce fait, il sera possible de passer du concept « parler au public » à celui de « parler avec le public ». De même, il est indispensable de connaître les changements qui influent sur la vie quotidienne et sociale du grand public à travers l’utilisation des plus récentes techniques de communication gouvernementale et de s’adapter de manière rapide et claire à elles.

Le Forum recommande par ailleurs de permettre au public de prendre part à la prise de décision et aux processus d’élaboration des politiques gouvernementales s’appuyant sur les instruments de communication adéquats tendant à dynamiser leur participation. Ceci sera possible grâce à l’accès de toutes les catégories sociales et la création de canaux de communication nécessaires parallèlement aux messages « officiels » de ceux messages contenus dans les plans stratégiques des gouvernements. Dans ce contexte, il est indispensable de recourir à la transparence dans le traitement des différentes questions et faciliter aux médias l’accès aux données fiables en temps réel par le biais des canaux gouvernementaux, lesquelles reflètent aussi bien les points de vue du gouvernement que les attentes du citoyen.

Il est également recommandable la mise sur pied d’unités de communication gouvernementales qui seront efficaces et aptes à déterminer les priorités du public et de la communication avec le citoyen. De cette manière, il serait possible de créer un équilibre entre la vision stratégique de la communication gouvernementale et celle des préoccupations du public nécessitant une communication rapide et efficace.

En conclusion, le Forum appelle les responsables gouvernementaux à œuvrer dans une approche stratégique unifiée et transparente à l’égard du public.

Le forum sur la Communication Gouvernementale 2013 (24-25 février) avait, rappelle-t-on analysé, avec la participation d’hommes d’Etat, d’intellectuels et experts de communication, les conditions exigeant un changement au niveau des fondements de la communication entre le gouvernement et le public selon des méthodes souples à la lumière des mouvements sociaux que connaît le monde. Il avait permis aux participants de se demander si « les règles de la communication gouvernementales ont-elles évolué ou non ».

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Sobre Mohamed Boundi

Periodista, doctor en sociología y ciencias de la comunicación de la universidad Complutense de Madrid. Corresponsal en España desde 1987, es licenciado en periodismo, investigador en ciencias sociales, opinión pública y cultura política. Publicaciones: “Marruecos-España: Heridas sin cicatrizar”, un estudio sobre la imagen de Marruecos y sus instituciones en la opinión pública española en momentos de crisis; “Sin ellas no se mueve el mundo”, un trabajo de terreno sobre la condición de las empleadas de hogar inmigrantes en España; “La mujer marroquí en la Comunidad autónoma de Madrid: convivencia y participación social”.

Ver también

Relaciones personales. Michael Brown / 123RF

Gracias por aparecer

Apareces como alguien desconocido. Hay hermosura. Yo tampoco había coincidido contigo. Te miro. Intento advertir …

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Conoce cómo se procesan los datos de tus comentarios.