Elimination de la violence à l’égard des femmes : Lancement d’une campagne sur le net contre DAESH

Latifa Chraki

Sawab center, logo
Sawab center, logo

Le centre «Sawab», une initiative conjointe des gouvernements de l’Etat des Emirats Arabes Unis (EEAU) et des Etats unis de lutte contre les extrémistes de DAESH (Sigles de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie), a lancé, mardi, une campagne sur le net intitulée داعش_تهين_كرامتها# (DAESH humilie sa dignité) pour dénoncer les crimes de ce mouvement terroriste dont sont principalement victimes les femmes.

Le principe de cette initiative consiste à dénoncer dans les réseaux sociaux les méthodes appliquées pour assouvir les instincts pervers des membres de DAESH et mercenaires qui combattent dans ses rangs.

Selon «Sawab», cette campagne coïncide avec la commémoration de la Journée internationale de lutte contre la violence contre la femme, le 25 novembre. Elle permet de mettre à nu les crimes commis et les pratiques inhumaines  dont sont victimes les femmes. La campagne, qui va durer cinq jours, fait partie des activités de « Sawab ». Elle vise également à démonter la propagande de DAESH qui se nourrit du mensonge,  de l’imposture et de la mystification dans la captation des jeunes filles et garçons.

D’après «Sawab», la femme demeure une cible stratégique des terroristes, particulièrement DAESH dont les membres mènent des campagnes destinées à persuader les femmes à renforcer ses rangs. Ce qui est certain est que les groupes terroristes ont réussi au départ à recruter un grand nombre de femmes et jeunes filles. Certaines d’entre-elles, séduites au départ par son discours démagogique,  ont réussi à s’échapper de leurs griffes après avoir été soumises à toute sorte de torture et d’exploitation sexuelle.

D’après «Sawab», DAESH a, dans sa propagande, attribué à la femme de multiples rôles qui servent en fin de compte ses propres visées. Citons les fortes indemnités, l’esclavage sexuel et la traite des femmes pratiqués par le mouvement terroriste pour séduire de jeunes dépravés venus des quatre coins du monde. Ceux-ci se sont vite rendu compte qu’ils étaient victimes des mensonges de DAESH et du monde féerique, peint dans ses propagandes.  Certains d’entre eux ont connu une fin tragique ou péri pour une cause absurde et inexistante. Comme le souligne le Centre «Sawab», l’organisation terroriste tente depuis son apparition de présenter la femme comme une marchandise ou moyen de divertissement au service de ses mercenaires.

DAESH a également utilisé les femmes comme une source de revenus par le biais des enchères publiques ou dans des transactions entre vendeurs et acquéreurs. Les enfants, en compagnie de leurs mères et sœurs, sont également utilisés dans des opérations mercantiles.

Comment Dévoiler le visage réel de DAESH

La campagne داعش_تهين_كرامتها#  tente de donner la parole aux déserteurs et dissidents de DAESH pour apporter leurs témoignages et sensibiliser le monde aux atrocités commises par ce réseau terroriste. En se démarquant des pratiques terroristes, ils ont pris conscience de la monstruosité des actes et de l’idéologie de DAESH et ses prédicateurs. La campagne, explique «Sawab», va dévoiler les tactiques de DAESH appliquées dans les villes soumises aux calvaires de la horde terroriste. A titre d’exemple, « Sawab » cite les rapts, l’assassinat, le mariage forcé ou la torture. Ce sont des pratiques qui sont d’ailleurs désapprouvées dans toutes les religions révélées, les valeurs morales et humaines.

C’est la raison pour laquelle «Sawab» va s’appuyer dans sa campagne sur des archives graphiques, illustrations et  vidéos pour dénoncer les abominables pratiques de DAESH qui sont contraires aux préceptes de l’Islam, surtout celles relatives au comportement barbare à l’égard de la femme. Des montages infographiques et posters seront présentés pour dévoiler les tactiques de l’organisation terroriste, le mode de captation de nouveaux combattants ainsi que le processus de leur recrutement et ses résultats sur les nouvelles recrues.

150 millions de visiteurs

Le Centre «Sawab» a entamé ses activités en juillet dernier en vue de réunir le plus de voix opposées à DAESH via l’Internet en accordant un vote à la majorité silencieuse. De là, il a permis de mettre à la disposition de cette majorité un outil pour transmettre ses points de vue. Au total, les campagnes de «Sawab» ont été suivies jusqu’à juillet dernier par 150 millions internautes, après seulement quatre mois de sa création.

 

Únase a más de 1100 personas que apoyan nuestro periódico

Podrás comentar, enviar sugerencias y además podrás acceder de forma gratuita a eBooks, póster y contenidos exclusivos de nuestros colaboradores.

Periodista, doctor en sociología y ciencias de la comunicación de la universidad Complutense de Madrid. Corresponsal en España desde 1987, es licenciado en periodismo, investigador en ciencias sociales, opinión pública y cultura política. Publicaciones: “Marruecos-España: Heridas sin cicatrizar”, un estudio sobre la imagen de Marruecos y sus instituciones en la opinión pública española en momentos de crisis; “Sin ellas no se mueve el mundo”, un trabajo de terreno sobre la condición de las empleadas de hogar inmigrantes en España; “La mujer marroquí en la Comunidad autónoma de Madrid: convivencia y participación social”.

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.