Inicio / OPINION / Lecture pour enfants à Charjah

Lecture pour enfants à Charjah

Festival de Charjah de la lecture pour enfants : le Maroc brille par son absence

Niños y niñas en el Festival del Libro para jóvenes de Charjah
Niños y niñas en el Festival del Libro para jóvenes de Charjah

 

La 5 ème édition du Festival de Charjah à l’Etat des Emirats arabes Unis (EEAU) de la lecture pour Enfants s’est ouverte, mardi, pour faire le point des progrès accomplis dans le domaine de la lecture dans le monde des enfants.

C’est dans la grande salle Expo-Charjah que se tiennent les activités du festival (23 avril – 4 mai) qui réunit des écrivains, intellectuels et spécialistes des questions en rapport avec la littérature de l’enfant mais aussi 80 maisons d’édition pour enfants (exposants) venus du monde arabe et d’autres régions du monde. Ce qui est à retenir, dans ce contexte, est que les éditeurs et auteurs marocains brillent par leur totale absence dans cette agora de la culture.

La cérémonie d’inauguration du festival, présidée par cheikh Issam Ben Saqr Al Kassimi, directeur du cabinet du gouverneur de l’émirat de charja, qui était accompagnée de cheikha Boudour Bent Soltane Al Kassimi, présidente de la Commission Charjah pour les Investissements et le Développement (Chourouk) et Présidente de l’association des éditeurs émiratis, a été l’occasion de donner particulièrement le coup d’envoi au programme “Aspects” du projet “culture sans frontières” ainsi que de la deuxième Exposition Charjah des dessins des livres pour enfants.

Niñas en el Festival del Libro de Charjah
Niñas en el Festival del Libro de Charjah

Au moins 75 artistes de 28 pays participent au festival avec la l’exposition de 260 œuvres professionnelles constituées de dessins destinés à illustrer les livres pour enfants. Parmi ces travaux, trois ont été retenus pour le prix des dessins des livres pour enfants, doté de 18.000 dollars qui a été attribué à Mahmoud Jadallah du Soudan (1er prix), Nouchine Safakhou d’Iran (2e prix) et Elisa Kriffier (Allemaghne). D’autres prix d’encouragement ont été décernés à des artistes du Soudan, d’Espagne et du Liban.

Niños en el Festival del Libro de Charjah
Niños en el Festival del Libro de Charjah

Le festival s’organise comme un espace public dont les acteurs sont les pavillons d’éditeurs, les expositions de dessins pour les livres d’enfants et les petits écoliers qui peuplent tout le site. De cette manière, cette manifestation se considère parmi les plus importantes du genre dans la région. Le programme comporte des activités d’animation au profit des enfants dont des pièces théâtrales, jeux de lumière, ateliers interactifs de la lecture théâtrale, des carnavals et tournées dans différents pavillons d’exposants.

Dans une brève déclaration à la presse, Ahmed Ben Rakad Al Ameri, directeur du salon Charjah International du Livre, a qualifié le festival de « fête culturelle » à l’EEAU pour s’investir dans la littérature et la culture de l’enfant du fait que la région a eu l’habitude d’accueillir des rencontres et manifestations sur la culture et la littérature pour adultes.

Pour sa part, Hind Lenid, coordonnatrice du festival Charjah de lecture pour enfants A souligné que l’émirat a renforcé son patrimoine en connaissances en entrant de plan pied dans le monde des enfants.

Parmi les activités innovatrices introduites au festival, qui sont au total 450, il est utile de citer le café culturel et le programme gastronomique qui sont animés par des spécialistes durant les 12 jours de la manifestation.

Au moins, 20.000 titres d’ouvrages pour enfants sont exposés par des maisons d’édition ainsi que par des écrivains, artistes, chercheurs et experts dans les domaines multimédia et électroniques. Plus de 80 spécialistes de la littérature pour enfants sont invités à animer des ateliers de travaux, expositions, soirées théâtrales et activités pour personnes handicapées.

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Sobre Mohamed Boundi

Periodista, doctor en sociología y ciencias de la comunicación de la universidad Complutense de Madrid. Corresponsal en España desde 1987, es licenciado en periodismo, investigador en ciencias sociales, opinión pública y cultura política. Publicaciones: “Marruecos-España: Heridas sin cicatrizar”, un estudio sobre la imagen de Marruecos y sus instituciones en la opinión pública española en momentos de crisis; “Sin ellas no se mueve el mundo”, un trabajo de terreno sobre la condición de las empleadas de hogar inmigrantes en España; “La mujer marroquí en la Comunidad autónoma de Madrid: convivencia y participación social”.

Ver también

Vladimir Putin, Emmanuel Macron y Kolinda Grabar-Kitarovic en la final de Copa de Fútbol Rusia 2018

Claros y oscuros de Kolinda Grabar-Kitarovic, presidenta de Croacia

Teresa Gurza [1] Millones de aficionados vimos el domingo 15 de julio de 2018 por …

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.