Inicio / OPINION / Moha, une grande promesse

Moha, une grande promesse

Mohamed el Ouriach, une grande promesse qui émerveille le monde du football

Moha
Moha, une grande promesse qui émerveille le monde du football.

 

“Moha, l’or de Moscou” est le titre élu par le quotidien des sports espagnol Mundo Deportivo, édité à Barcelone, pour introduire Mohamed el Ouriach, surnommé Moha, qui s’est brillamment distingué au tournoi juvénile de Spartak. D’origine marocaine, c’est un ailier gauche jouissant d’une énorme technique et de grands changements de rythme. Il est également en constante progression, note le journal.

Il vient d’émerveiller le monde sportif au tournoi international organisé par Spartak de Moscou où il a été élu meilleur joueur (MPV) de la compétition devant de futures étoiles de six meilleurs clubs de moins de 17 ans d’Europe. Au sein de la génération des joueurs nés en 1996, le jeune extrême gauche qui milite au Juvenil B du FB Barcelone, il est actuellement international Sub-17 depuis l’obtention de la nationalité espagnole en octobre dernier.

Moha se considère comme un ailer gauche rapide qui est capable de survoler ses adversaires. Il est aussi doté d’un énorme talent et rapide dans les débordements. Grand de taille et en pleine croissance physique, il est précis dans les passes et combinaisons avec ses coéquipiers. Moha a passé avec brio toutes les phases de formation et d’adaptation depuis son arrivée au football de base (minime) au Barca en été 2010, provenant du RC Espagnyol, en été 2010.

Mohamed El Ouariachi
Mohamed El Ouariachi

A l’école barcelonaise, seule une saison lui avait suffi pour se distinguer. Il avait fait ses débuts footballistiques à Tarragone au CD La Floresta, club de base de Ponent, la pépinière qui alimente le Barça de jeunes promesses, où était arrivé à l’âge de six ans. Il a commencé son étape au Barça comme cadet.

Dans un récent reportage, le quotidien local Diari de Tarragona, le président du CD La Floresta, Pedro Pablo Gonzalez, se souvient que Moha « gagnait tous les matchs lui seul. Il driblait avec facilité et marquer des buts ». Déjà à cinq ans, avant d’être découvert, Moha s’était distingué à l’école primaire qu’il fréquentait dans son quartier.

Aujourd’hui, il se considère comme une des perles du football de base du Barca. En été 2011, le Real Madrid avait pourtant fait une offre aux parents de Moha de 6.000 euros par saison, soit le double de la prime versée généralement aux joueurs de moins de 15 ans en Espagne. Ses parents, des fans du FC Barcelone, avaient décliné l’offre madrilène pour des raisons familiales, conclut Mundo Deportivo.

Si te interesan nuestros contenidos,
subscribe nuestro boletín de titulares

Sobre editor

Los editores de Periodistas en Español valoran las informaciones y artículos recibidos en la redacción con criterios profesionales y tienen la obligación de cumplir y hacer cumplir las normas deontológicas que deben suscribir todos los colaboradores.

Ver también

Protestas saharauis por la expoliación de los fosfatos.

Sáhara Occidental: la ONU y el Polisario desmienten a Marruecos

Luis Portillo Pasqual del Riquelme [1] Se cumplen ahora 42 años de ocupación del Sáhara …

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *