Inicio / OPINION / Livre de l’enfant dans le monde arabe

Livre de l’enfant dans le monde arabe

Edition: un prix de plus de 230.000 euros pour encourager la diffusion du livre de l’enfant dans le monde arabe

EAU-childrenLes détails de l’octroi du Prix Communications du Livre de l’Enfant dans le monde arabe, doté de plus de 230.000 euros, ont été annoncés au cours du 1 er Congrès du Conseil International sur les Livres pour la Jeunesse (IBBY: selon les sigles en anglais) en Asie Centrale et l’Afrique du Nord, qui se tient à Charjah (21-22 avril) à l’Etat des Emirats Arabes Unis, sous le thème « rapprocher davantage l’enfant du livre ».

Ce prix, lancé en 2009 à l’initiative du Conseil Emirati des livres pour enfants et adolescents (UAEBBY: selon ses sigles en anglais), a été institué pour encourager les maisons d’édition, auteurs et dessinateurs dans leurs travaux de production et publications destinées aux enfants. Il embrasse le contenu, les dessins et la qualité et se propose de donner une impulsion à la créativité dans les produits littéraires destinés aux enfants et élever le niveau de production au plan quantitatif des maisons d’édition arabes.

Le prix Communication du livre de l’Enfant est considéré parmi les plus grands du genre au niveau mondial et le plus important dans le monde arabe.

La présidente du conseil d’administration de l’UAEBBY, Maroua Alakroubi, a présenté, à l’ouverture du congrès de l’IBBY les changements introduits à ce prix. Les nouvelles catégories qui vont en bénéficier sont « le meilleur livre de l’enfant » pour la catégorie d’âge 0-12 ans, la catégorie d’âge 13-18 ans ainsi que des prix pour le meilleur texte, le meilleur dessin, la meilleure réalisation parmi les livres candidats ainsi que le meilleur livre pour adolescents.

Ces changements sont dictés par les succès réalisés durant les quatre précédentes éditions qui ont contribué à attirer l’attention sur l’importance de la littérature de l’enfant arabe, a déclaré Alakroubi ajoutant que cette initiative a également enrichi la bibliothèque de l’enfant arabe et encourager les professionnels exerçant dans le monde de l’édition du livre de l’enfant. L’élargissement de la compétition à de nouvelles catégories d’âge permettra par ailleurs d’élargir la compétition à plus de candidats et à mettre en valeur les capacités personnelles des auteurs, dessinateurs et éditeurs en vue de contribuer à l’épanouissement de l’industrie de la littérature des enfants et à la créativité, a-t-elle souligné.

Le montant global du prix, doté d’un million de rials émiratis (130.000 euros environ) sera ainsi réparti entre « le Prix du livre de l’enfant » (300.000 rials), le « Prix du livre de l’adolescent » (100.000 rials), le « Prix du livre pour le meilleur texte » (100.000 euros), le « Prix pour le meilleur dessin » (100.000) et le « Prix pour la meilleure réalisation » (100.000). Une dotation de 200.000 rials a été accordée à l’organisation d’ateliers de travaux au profit des jeunes arabes dans le domaine de l’écriture dans le but d’encourager les créateurs arabes dans le domaine des livres pour enfants.

Le prix Communications du livre de l’Enfant a pour finalité, a conclu Maroua Alakroubi, est de soutenir l’industrie du livre de l’enfant dans le monde arabe et rehausser son niveau ainsi que de récompenser les livres des enfants qui traitent des thèmes actuels et enrichissent la littérature de l’enfant tout en encourageant les éditeurs, écrivains et dessinateurs à produire davantage dans le domaine de l’édition des livres pour enfants.

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Sobre Mohamed Boundi

Periodista, doctor en sociología y ciencias de la comunicación de la universidad Complutense de Madrid. Corresponsal en España desde 1987, es licenciado en periodismo, investigador en ciencias sociales, opinión pública y cultura política. Publicaciones: “Marruecos-España: Heridas sin cicatrizar”, un estudio sobre la imagen de Marruecos y sus instituciones en la opinión pública española en momentos de crisis; “Sin ellas no se mueve el mundo”, un trabajo de terreno sobre la condición de las empleadas de hogar inmigrantes en España; “La mujer marroquí en la Comunidad autónoma de Madrid: convivencia y participación social”.

Ver también

Fernando del Paso

Fallece el mexicano Fernando del Paso, premio Cervantes de Literatura

Poeta, escritor, dibujante, diplomático y académico, Fernando del Paso dejó de estar entre nosotros el …

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

A %d blogueros les gusta esto: