Inicio / OPINION / Le “cloudhousing” bientôt en Espagne

Le “cloudhousing” bientôt en Espagne

Le “cloudhousing” bientôt en Espagne: résider aux moindres frais

partage-ton-frigo

Le secteur du bâtiment donne énormément de maux de tête à la société espagnole mais aussi aux promoteurs, entrepreneures et hommes politiques. C’est une des causes qui incite à prospecter d’autres formules pour permettre à tous de jouir d’une résidence aux moindres frais. Personne n’a plus confiance en l’investissement dans la “brique” et les statistiques le confirment. Depuis le deuxième semestre de 2008, le prix des logements et habitats neufs ont diminué de 34% en termes réels, signale mardi la Banque d’Etat espagnole. D’autant plus, les entités bancaires qui se chargent de la gestion du stock de logements invendus en Catalogne, dans la Communauté Valencienne et en Andalousie ont à leur possession 28.700 appartements dont elles ne savent que faire.

De même, le nombre d’autorisations de construction de nouvelles résidences concédées au premier trimestre a été de 15.910 contre 20.979 durant la même période de 2012, soit une chute de 24%, signalent les corporations des architectes d’Espagne.

Ces chiffres invitent à réfléchir sur un nouveau style de vie et un mode de résider aux moindres frais dans un appartement. Cette formule est désignée par le terme “cohousing” une formule qui permet d’accéder à un appartement sans besoin de passer par une banque. Il s’agit d’une alternative à l’acquisition conventionnelle d’un bien immobilier.

Le cohousing, qui peut se traduire en “résidence collaborative”, dont la philosophie est de partager les services communs. Parmi les avantages de ce type de logements sont inclus les frais d’entretien qui sont moins élevés que ceux d’un logement conventionnel. Les habitants d’une résidence se partagent l’utilisation des équipements domestiques, le réseau Wifi, le véhicule et le paiement d’une hypothèse (dans certains cas).

La propriété des maisons est celle de la coopérative et ses membres jouissent d’elles éternellement par le biais d’un droit d’usage.

Le cohousing fonctionne depuis plus d’un siècle dans les pays scandinaves, en Allemagne, en Amérique Latine, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne. Au Danemark, par exemple, 10 % des appartements fonctionnent selon ce système.

Ce sont surtout les personnes âgées de plus de 50 ans qui optent le plus pour ce type de logement, surtout les personnes qui sont habitués à un haut standard de vie. De même, pour les ménages monoparentales, le cohousing est une parfaite option pour concilier l’éducation des enfants et le travail. Ils vivent en communauté et s’appuient sur de règles de convivialité.

En Espagne, il existe de nombreux collectifs qui aspirent à promouvoir cette initiative selon la culture de l’épargne et de l’efficience à travers l’accès à un logement non spéculatif.

Si te interesan nuestros contenidos,
subscribe nuestro boletín de titulares

Sobre Mohamed Boundi

Periodista, doctor en sociología y ciencias de la comunicación de la universidad Complutense de Madrid. Corresponsal en España desde 1987, es licenciado en periodismo, investigador en ciencias sociales, opinión pública y cultura política. Publicaciones: “Marruecos-España: Heridas sin cicatrizar”, un estudio sobre la imagen de Marruecos y sus instituciones en la opinión pública española en momentos de crisis; “Sin ellas no se mueve el mundo”, un trabajo de terreno sobre la condición de las empleadas de hogar inmigrantes en España; “La mujer marroquí en la Comunidad autónoma de Madrid: convivencia y participación social”.

Ver también

Protestas saharauis por la expoliación de los fosfatos.

Sáhara Occidental: la ONU y el Polisario desmienten a Marruecos

Luis Portillo Pasqual del Riquelme [1] Se cumplen ahora 42 años de ocupación del Sáhara …

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *